Home

L’autre jour y’avait mon Amie-dont-les-frères-sont-juifs (enfin c’est compliqué), je pense qu’elle devait s’ennuyer très fort à la terrasse d’un café à de Saint-Germain-des-Prés alors elle faisait rien qu’à m’envoyer des messages textuels sur mon téléphone mobile (la fourbe, elle sait très bien qu’avec mon téléphone pourri ma mémoire explose au bout de 50).

Tu c c koua lavantaj d bb en landO ki arète pa 2 chialé ? (elle travaille à la tévé, pas dans des journaux).

Franchement, j’en savais trop rien, peut-être parce que pendant qu’ils pleurent ils ne vomissent pas ? j’ai pensé. Mais j’ai rien envoyé parce que ça coûte très cher les SMS (haha)(non, moi j’ai un forfait d’adolescent où ces conneries sont en illimité et croyez moi je rentabilise pas mal).

Elle a répondu à mon silence : C kil fon kpassé.

Devant tant d’inventivité, je me suis sentie obligée de grave loler (mon père aussi, mais  franchement mon père depuis qu’il sait se servir de Facebook, il like à peu près tout et il m’appelle Meuf, donc je ne sais pas si le témoignage de ses zygomatiques est un très bel hommage à l’humour).

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s