Home

c’est certainement la raison pour laquelle je me suis empressée de renverser de la soupe aux champignons des bois (ma nouvelle boisson préférée) sur son chargeur, histoire d’être bien sûre ne n’avoir aucun moyen de joindre la Polizei si d’aventure je me faisais racketter dans le métro (ça n’arrivera pas, je suis en Allemagne : ce pays où les gens n’attachent pas leurs vélos dans la rue).

Ça devait bien arriver, avec toutes ces bières Je ne sais pas ce qui s’est passé : j’étais là avec Ben (il s’appelle Ben car il est allemand), et il me racontait pour la millième fois sa théorie selon laquelle ses difficultés sentimentales sont dues à deux facteurs : sa naissance prématurée et son enfance en RDA.

« Bon, clairement, tu n’es pas fini, j’ai acquiescé comme d’habitude, tu n’aimes même pas le riz au lait ! Je suis également  toute disposée à croire que ton enfance passée dans un environnement soviétique y est pour beaucoup dans le scandale de tes goûts musicaux (d’aucuns diront que c’est l’hôpital qui se fout de la charité, mais je ne leur demande pas leur avis). Mais si j’étais toi, j’irais plutôt chercher du côté de ton look pour tes problèmes de bisous car il y a bien une chose pour laquelle tu ne peux pas blâmer Brejnev et ta mère : mec, tu as volé la chemise de Plastic Bertrand et tu affectionnes les doudounes orange. Je te laisse méditer là-dessus. »

Il a médité et puis il a repris une bière.

Bref, on badinait légèrement, mon téléphone il était là, et puis à un moment on a fait Bon, on se casse (pour ne rien vous cacher, tout cela était prémédité puisque j’avais bien prévu de regarder des vieux épisodes d’Arnold et Willy pépère dans ma chambre).

Toujours est-il qu’au moment de me mettre au lit avec ma soupe aux champignons des bois, je n’avais plus de téléphone.

Le hasard ? Je ne crois pas.

(En attendant de tirer toute cette histoire au clair, vous pouvez me joindre par pigeon voyageur).

 

3 réflexions sur “Hier soir, j’ai perdu mon téléphone dans un bar :

  1. Dis moi pas que c’est pas vrai! j’y crois pas… l’histoire du téléphone oublié, comme dans les dissertations de quand tu étais à l’école, c’est sûrement pour faire une « introduction ». C’est bien ça ?
    Si tu as VRAIMENT perdu ton téléphone, comme les allemands n’attachent pas leurs vélos, peut être qu’une bonne âme va te le ramener ??
    Mais non, je suis optimiste, j’opte pour la 1ère solution, la technique d’introduction en dissertation.

    J'aime

  2. Je m’insurge. Un BEN n’est pas forcément un allemand… ou alors on m’aurait menti. ?
    Damned.
    Mes certitudes remises en question d’une simple phrase pour un téléphone perdu. On est peu de choses…

    J'aime

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s