Home

et deux de ses concitoyens australiens, on est allé manger des pâtes car c’est un plat décent pour un dimanche soir. Là-bas, il faut attendre longtemps car les mecs ils font la cuisine devant nous et ça prend un peu plus de temps que de réchauffer de la purée au microondes (si).

Nous ça nous dérangeait pas plus que ça. On avait carrément faim, mais patienter dix minutes c’est plutôt dans nos cordes car nous ne sommes pas des animaux (si j’en étais un, je ne voudrais pas être un cokinou car les gens ils voudraient me faire des mamours tout le temps).

Il faut savoir un truc : à Berlin, il y a profusion de gens en chaussures de montagne et la race de Français. Et là, pas loupé, il y a avait des Français en chaussures de montagne, qui se plaignaient de façon fort peu discrète – franchement j’avais juste envie de leur dire de fermer leur gueule et d’aller se faire un bouillon de poule à la maison au lieu de nous casser les couilles (mais ce n’est pas très distingué comme remarque).

Même les Australiens ils ont compris qu’ils râlaient. Ils ont donc sauté sur l’occasion pour me dire Tu vois, vous les Français, vous êtes des personnes horribles : vous êtes prétentieux (hum ?), vous êtes snobs (pardon ?) et en plus vous parlez fort (moins que les Italiens !).

Je ne savais pas trop quoi dire pour leur notre défense et puis je me suis souvenue de la fois où l’un d’entre eux m’a soutenue que les Australiens étaient les inventeurs du barbequiou.

Franchement, je ne peux pas prendre au sérieux les remarques d’un peuple qui pense avoir inventé le concept de viande grillée.

—> mais LOL quoi.

2 réflexions sur “Avec l’ami Nick (il s’appelle comme ça car il est sympa)

  1. Ouais, sauf que les « aussies » disent pas barbeqiou mais « barbie ».
    Ici Noël rime avec barbies, cossies et sunnies…courage à ceux qui sont sous la neige !

    J'aime

  2. Et puis, finalement, la viande de putois est peut-être excellente grillée.

    Les australiens sont passés maîtres dans l’usage du mégaphone invisible, considérant que tout individu conversant avec eux est un membre du troisième âge ayant perdu ses prothèses auditives.

    Attention, loin de moi l’idée que toute personne du troisième âge ne souffre que de problèmes d’audition, mais je ne peux être exhaustif en ce lieu.

    J'aime

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s