Home

à la sortie de mon club de gymnastique.

C’est une excellente technique de marketing (OUI : un capitaliste est derrière tout cela) car les personnes aiment les choses gratuites – presqu’autant que les choses à volonté (c’est comme ça que je m’explique le succès de cette brave auberge Campanile).

Les gens qui donnaient ces choses gratuites, ils m’ont coincée au moment où je passais le portillon et ils m’ont fait Hé toi, tu veux des cadeaux gratuits ?, avec le sourire de ceux à qui personne ne dit jamais non.

C’était sans compter sur ma suspicion légendaire.

Ca dépend, j’ai répondu, je n’accepte pas n’importe quoi. Et puis d’abord, c’est quoi ?

C’est gratuit, qu’ils ont fait tout triomphants et auréolés de générosité intéressée.

Ah bon ben d’accord alors, j’ai fini par céder car ça ne me dérange pas qu’on me prenne pour une conne en laissant mes exigences de côté (je voulais me débarrasser de cette très ennuyeuse conversation et repartir comme tout le monde avec des choses gratuites).

Tout ca pour dire que la présence de deux briques de lait de soja avec des pailles sur la table de ma cuisine s’explique. Je vais les filer à ma coloc (elle mange du tofu).

Je ne suis pas encore prête pour la nourriture saine.

 

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s