Home

mais j’ai vraiment de quoi.

Récemment je n’avais rien d’autre à foutre j’ai pris cinq minutes de mon temps précieux pour regarder les recherches que les gens ont tapées dans gougueule pour tomber sur le blogue.

Il y a les gens qui ne manqueront pas d’être déçus (« perte de poids spectaculaire »). Il y a ceux qu’on n’a pas envie d’inviter à dîner (« comment mettre des tampax sale »). Il y a ceux qui ne sont pas prêts de tirer leur coup (« comment son les femmes de nos jours »). Il y a ceux qui voudraient bien participer au débat mais qui ont encore du boulot (« que fabrique-t-on avec du nucléaire »). Il y a ceux qui s’apprêtent à passer une mauvaise soirée (« faut que je t’avoue un truc »). Il y a ceux qui hésitent encore (« volontariat international et chomage »). Il y a les mi-malsains, mi-artistes (« cagoule enfant a moustache »). Il y a Ségolène Royal aussi (« marine lepen sera jammais présidente »). Et il y a des passionné(e)s (« dormir en tricotant »).

Je crois pouvoir affirmer sans me tromper que ces personnes possèdent le droit de vote.

(Rien à voir, mais il faut que vous lisiez ce blogue très bien qui explique comment être beau, mince et plus intéressant que les autres)

7 réflexions sur “Je passe beaucoup de temps à me faire du souci pour les gens,

  1. Dans le domaine des hasards inexplicables,
    hier par exemple, mes visites ont comme été multipliées par 5 par rapport à l’average habituel… (vous devez vraiment avec beaucoup de lecteurs – ou moi très peu – , mais merci)

    J'aime

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s