Home

il y avait cette émission que j’ai choppé en cours de route juste au moment où ça parlait pas mal de Berlin, alors forcément j’avais envie d’en savoir plus. Je n’ai pas très bien saisi si c’était rapport à l’Histoire temporelle, à la philosophie du branlage intellectuel, à la littérature romanesque où à la sociologie des gens, mais j’ai compris que l’invité avait écrit quelque chose, et ça parlait d’un sujet assez audacieux et provocateur sur fond de Mur de Berlin.

Autant dire que j’étais bien contente pour lui qu’il ait trouvé le courage d’avoir une opinion aussi tranchée sur cette période de l’Histoire.

D’ailleurs le journaliste n’a pas hésité à lui demander de nous expliquer un peu qu’est-ce qu’il y avait derrière tout ça, car son livre c’était sûrement une métaphore de quelque chose de très intelligent, non ?

(C’est à ce moment du récit que je vous suggère d’activer le mode « leçon de vie »).

Oui, en fait ce que je voulais montrer dans ce livre, c’est que dans la vie, on a tous des murs. On n’y pense pas au premier abord, mais j’ai trouvé que le parallèle avec le Mur de Berlin résonnait comme une évidence. Mettre en lumière les obstacles, pour mieux les abattre. Même si ça doit prendre du temps.

L.O.L.

Jusqu’à ce jour, moi aussi je pensais que c’étaient les grands penseurs de notre pays qui étaient invités de France Cul. Pas les auteurs de Cent Lieux Communs pour les Teubés.

Please somebody call the there-is-a-moron-in -my-radio Police.

4 réflexions sur “L’autre jour à la radio,

  1. Juste pour pontifier, et parce que le dico c’est fendard:

    (1)*CHOPER v. tr. XIXe siècle. Sens spécialisé de chopper (voir ce mot) ou variante de chiper.
    Pop. Voler. Il a chopé mon portefeuille. Par ext. Attraper. J’ai chopé un rhume, une contravention. Le voleur s’est fait choper par la police.
    (2)CHOPPER v. intr. XIIe siècle, çoper. Probablement dérivé du radical onomatopéique tsopp-, imitant le bruit de la claudication.
    Vieilli. Faire un faux pas en heurtant du pied un obstacle. Il a choppé contre une pierre. Ce cheval choppe souvent. Fig. et fam. Commettre une bévue. Il a choppé lourdement.

    J'aime

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s