Home

J’avais des tas de questions très pointues et très intéressantes sur des choses du financement monétaire et de la distribution (notamment en termes de dispatching) à poser à des gens qui avaient pris la peine de me faire faire le déplacement depuis l’Allemagne.

Je suis arrivée le dimanche soir à l’hôtel avec ma valise toute pleine d’habits sérieux mais pas trop (car dans mon agenda c’était plein de rendez-vous pour parler à des vieux monsieurs qui travaillent dans le technique, le financier ou le commercial-autant dire que ces gens ne sont pas trop habitués à voir des seins et du rouge à lèvres  fluo).

Dans la nuit de dimanche à lundi j’ai vomi mes tripes et une bonne partie de mon cerveau (Dieu me punissait pour le sacré bon ouikend que j’avais passé à Bruxelles je ne sais pas ce qui s’est passé), autant dire que j’étais au top pour ma première réunion de 8:30 le lendemain.

Entre 9h et midi, je me suis excusée trois fois en partant précipitamment aux doubles vécés, entre midi et quatorze heures j’ai assisté à un déjeuner interminable face à des assiettes de spaghetti carbo de taille indécente (je n’ai jamais entretenu d’excellents rapports avec la crème et les lardons), et pour ne rien vous cacher c’est un miracle si je n’ai pas vomi dans mon sac avant que l’ascenseur atteigne le 2e étage.

La mauvaise nouvelle pour moi c’est que tout le monde pense que je suis enceinte.
La mauvaise nouvelle pour eux c’est qu’ils m’ont tous copieusement serré la main.

7 réflexions sur “La semaine dernière je suis allée sauver le Grand Capital en Italie.

  1. Mazel Tov! Ah non merde… Bah l’avantage, c’est que t’as pris de l’avance sur la nausée inhérente aux célébrations de cette période-ci. (et que t’as probablement refilé ta merde au grand capital, c’est déjà une petite consolation)

    J'aime

  2. Haaaaa ! En cette période de Noël, quel meilleur cadeau que le retour des princesses sur l’Internet Mondial ?! Danke sehr !
    (ja, ich habe in Berlin gewohnen (gewohnt ?) 6 monaten von 2009 bis 2010. Und « ich bin auslanderin und ich spreche nicht gut deutsch » était ma phrase préférée parce que le schleu et moi on était pas très copains à l’école. –> Merci de me faire revivre Berlin par procuration !)

    J'aime

  3. Bon retour sur la toile… vos petites histoires me manquaient :-)… une gastro, c’est quand même moins grave qu’une pneumonie… il y a donc des progrès.

    J'aime

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s