Home

(c’est à dire, de mon plein gré – parce que par exemple entre deux ans et demi et dix huit j’en faisais à gogo, mais c’est parce que mes parents m’obligeaient). J’essaye pas mal de trucs : des fois ça me plait (courir longtemps sur un vélo elliptique en regardant la tévé du club de gym) et des fois je ne sais pas trop.

Comme l’autre jour par exemple, où j’avais décidé que je voulais faire de l’aquacycling (un sport très fin aux règles très complexes : il s’agit de pédaler sur un vélo d’appartement, mais dans un bassin chaud comme de l’urine de porc). Ma mère m’avait bien dit comme quoi tout ce qui était activité de sport dans l’eau (à part faire des longueurs en lousedé), c’était souvent pour les personnes grosses et vieilles, mais je ne peux pas toujours écouter ma mère si je veux être une vraie rebelle, alors j’avais pris un rendez-vous pour participer à un cours (les schleus aiment beaucoup les enregistrements, dans ce pays tu peux faire des anmeldung pour à peu près tout)(si).

Quand je suis arrivée à la piscine, tout le monde était déjà là (je n’aime pas les clichés, mais les schleus sont vraiment très ponctualité).

On ne va pas se mentir : quand on va à la piscine on passe beaucoup de temps à identifier les personnes qui ont un plus gros cul que le nôtre – et là je me suis tout de suite sentie au top puisqu’un coup d’oeil circulaire m’a permis de constater que j’étais plus bonnasse que tout le monde (mais étant donné que ma mère avait raison au sujet du type de population drainée par un cours d’aquacycling, je n’en retire pas beaucoup de gloire).

Pour être honnête, je n’ai pas détesté. C’était même plutôt rigolo et toussa, mais ce n’était pas les 45 minutes  de working out à gogo du squash – d’ailleurs comment faire confiance à un sport dans lequel même le prof a l’air d’être moins bien gaulé que toi ?

A la fin de l’entrainement, les dames elles m’ont fait alors ça t’a plu, tu vas revenir ? Moi j’ai menti (je mens toujours aux étrangers, c’est un principe), et j’ai dit que oui c’était vraiment un chouette sport, et que j’allais sûrement revenir (je ne vais jamais revenir). Un peu comme si j’avais peur de les décevoir si je leur annonçais (après 45 minutes de relation) que je ne les gratifierais plus jamais de ma présence.

Donc en gros je mens à des inconnus parce que je suis trop prétentieuse.

Un cours d’aquacycling = dix scéances de psy. Je vous le recommande.

2 réflexions sur “Ces derniers temps, je n’ai jamais fait autant de sport

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s