Home

(qui est mon film préféré après Full metal jacket car les films de guerre c’est ce que j’aime le mieux – par exemple je n’aime pas des masses des films d’horreur, mais les films de guerre ah ça oui), j’ai toujours l’espoir que la fin soit différente.

(La fin n’est jamais différente).

Mais bon, ça ne m’empêche pas de le regarder en me disant que c’est vraiment un excellent film et comme quoi j’ai bien fait d’avoir acheté le dévédé deux fois (au cas où l’un des deux tombe en panne).

A vrai dire je n’arrive pas encore à me décider sur un ranking définitif de mes trois scènes favorites, mais celle où Summer elle hurle « penis » dans un parc fait définitivement partie des nominées. A chaque fois je la repasse et je pense à quand mon ex petit ami aurait sans doute préféré mourir plutôt que de laisser les gens penser qu’il me connaissait quand j’imitais du pole dance dans le métro (je suis très douée, malheureusement j’ai fait des études alors je me sens obligée de rentabiliser mon diplôme en sauvant le Grand Capital plutôt qu’en dansant dans des night clubs).

Les gens ne savent plus rigoler (mais ça va, ça ne me dérange pas trop).

6 réflexions sur “A chaque fois que je regarde (500) days of Summer

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s