Home

(sauf peut-être qu’en Somalie, mais c’est parce que les hommes se tuent à la machette alors il n’en reste plus beaucoup pour faire le deuxième du couple).

Bon évidemment, il y a encore des casse-couilles en stage à l’INSEE qui vont faire comme quoi han, j’ai compté ou quoi. Oué les mecs, j’ai compté, ok ?

(je n’ai pas compté)

Donc, il y a beaucoup plus de célibataires que partout ailleurs et j’en ai assez parlé avec Anja et Lisa pour avoir ma théorie sur comment ça se fait. Depuis que je suis là (dix-huit mois mille ans), j’ai l’impression que le couple est une espèce en voie de disparition : pour être honnête je n’en connais qu’un, formé par les gens d’exception que sont Cécile et Tim, et je ne crois pas que ce soit dû au fait que les gens mariés cherchent à tout prix à m’éviter.

Au début je pensais que c’était parce que les Schleus n’aimaient pas vraiment ça se faire des bisous devant un dévédé le samedi soir (c’est ce que font les couples, et aussi les gens comme moi quand ils ont attrapé la peste bubonique). Mais j’en entendu assez dire des trucs sympas sur les kangourous (ou les chats) pour me dire qu’ils n’ont pas de souci avec les choses du sentimentalisme romantique.

Après je pensais que c’était parce que les loyers étaient assez bas pour ne pas être obligé d’emménager avec son mec (soyons clairs : qui n’a pas envie de diviser son loyer par deux à Paris ? même moi j’aurais été prête à me pacser afin d’arrêter de mettre un smic dans un F2). Mais la plupart des Schleus vivent en coloc jusqu’à quarante ans (si), donc in fine, je crois qu’ils aiment réellement ça partager leur salle de bain.

J’ai également pensé qu’ils n’y avaient pas de couples qui tenaient tout simplement, certainement parce que les tentations étaient beaucoup trop grandes et que donc il n’était pas possible de rester fidèle plus de deux semaines. Mais franchement, soit personne n’essaye de me tenter, soit je ne vois pas tellement où elles sont les tentations (les berlinois s’habillent soit comme des hipsters et ça fait sale, soit comme des schleus et ça fait coincé).

Du coup, j’en ai conclu que les gens étaient juste des putain d’amoureux de la liberté.

Comme quoi on peut avoir des valeurs sans aller bombarder les arabes.

Demain je vous expliquerai comment on peut militer pour la hausse du salaire minimum sans forcément bloquer le réseau ferré national.

(de rien).

Publicités

10 réflexions sur “A Berlin, il y a beaucoup plus de célibataires que partout ailleurs

  1. Je parlais du sujet de l’article, le célibat EN GENERAL. Ma situation matrimoniale, on s’en contrefout. (et non, je vis pas en Charlemagne, je te dis pas le carnage linguistique sinon)

    J'aime

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s