Home

je serai bien pépère à Tel Aviv, sur la plage (pas celle qui est envahie tous les étés par des polos Fred Perry et des sacs Darel en provenance directe du 75, l’Autre).

Si j’en crois la météo de Yahoo! je me liquéfierai au soleil (j’évalue l’amplitude thermique entre TLV et Berlin à environ mille degrés Fahrenheit)(je vous ai pas dit ? je parle en inches aussi) et je serai probablement en train de manger des tas de houmous (pour me rafraîchir) et de lire le dernier Amos Oz (entre nous j’espère qu’il sera meilleur que Ailleurs Peut-être, que je n’aurais pas fini même si j’avais le choix entre ça et regarder sécher la peinture).

Bref, je pars l’esprit libre, loin des clichés, un Moleskine noir un peu râpé à la main et mon Leica M7 en bandoulière – tel un simple voyageur en quête d’humanité.

(LOL)

20120716-191536.jpg

Bon, mais au cas où, je vais quand même glisser dans ma valise un bon guide Vert des familles, des pansements pour les ampoules, une gourde (si), un sac à dos Lafuma et des Birkenstock. Histoire de passer inaperçue.

Vous vous doutez bien qu’avec la chaleur, les choses de l’installation et les attentats, je serai obligée de rendre l’antenne quelques jours, mais j’espère que ce ne sera pas trop long car j’aurai sûrement des tas de choses à raconter (comme toutes ces personnes qui « voyagent » et qui écrivent des choses de blogue sur comment elles comprennent bien les locaux parce qu’un jour elles ont été invitées à boire le thé chez un marchand de tapis – une putain d’expérience unique, en somme).

Mais pas d’affolement, quand je reviendrai (pile pour la fête de la Vierge !), moi aussi je parlerai comme tous ces cons qui ont clubbé deux semaines à Tel Aviv et 24 heures dans les Territoires, bu un coup avec deux soldats de Tzahal en perm et tapé la discute avec un paysan palestinien. En somme, j’aurai forcément tout compris au Conflit, et je tiendrai de doctes propos sur un juste partage des territoires* avant de m’insurger avec passion sur le fait de n’avoir pas encore été contactée pour leader les discussions du processus de paix.

*N’y voyez aucun hommage à Ségolène Royal. Like, really aucun.

En attendant, shalom les pommes ! Je dois aller acheter des bas de contention* pour mon voyage en avion.

*Depuis le début tout le monde pense que je suis une jeune fille de vingt-neuf ans qui craint les coups de soleil, mais en réalité je suis Jacqueline, 78 ans, et j’ai surtout peur des varices.

Une réflexion sur “La prochaine fois que vous me lirez,

  1. Alors excellentes vacances, Princesse, j’aimerais aussi y aller, bon plutôt dans le désert de Néguev que j’aime passionnément mais chacun ses préférences.
    Le coup de Jacqueline ça ne marchera pas, même avec moi 😀

    J'aime

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s