Home

(kikoo la mort !).

C’était dimanche soir, un jour de la semaine plutôt bien ranké sur l’échelle de Richter des occasions de crever, quand il est rentré à la maison* un objectif clair : mater NRJ12 en faisant du rien en ma compagnie (si tant est que ma personne puisse être qualifiée de compagnie le dimanche soir : en vérité je ressemble plus à ta mère après le marathon Carrouf hebdomadaire).

*on dirait que je squatte impunément chez lui, mais en fait je possède un logis de remplacement en attendant de rentrer à Berlin.

Personnellement ça n’allait pas trop mal, d’autant plus que j’avais trouvé l’énergie d’aller à la piscine avant de me remettre au travail pour le Grand Capital (ne me plaignez pas, je gagne des millions de dollars)(LOL) – mais lui, ça a très vite commencé à n’aller pas du tout.

J’ai mal au ventre, il a fait comme ça en zappant de NRJ12 à Direct 8 parce que c’était la réclame.

Oh moi je ne me suis pas trop étonnée vu qu’il avait passé une partie du ouikènd à joyeusement faire du barbecue avec quelques comparses bien intentionnés et qu’il m’avait avoué avoir un peu abusé des côtes de boeuf et des merguez (like, une trentaine à l’aise)*.

*Benjamin est un Golem (si).

Non, mais connasse je n’ai pas mal au ventre, j’ai découvert un monde parallèle dans lequel la mort dicte les règles du jeu MAL AU VENTRE, like BIG TIME.

Oh moi je ne me suis pas trop étonnée vu qu’il avait passé l’autre partie du ouikènd à manger des gâteaux pour faire de l’anniversaire (par solidarité, il avait pris la peine de me fournir en chocobons – croyez-moi ces sucreries ont été directement conçues par le Malin).

Non, mais really, je vais mourir, je suis blanc non ? je suis pas blanc ? attends, je respire mal, je m’allongerais bien mais c’est pire, ah non en fait debout c’est pire, je devrais aller vomir (comme dans VOMIR), ou alors des électrochocs, qu’est-ce que tu penserais d’un hôpital, like someone call an ambulance maintenant. #NOW.

(pendant longtemps).

Bon, tu penses t’as mal comment ? j’ai finir par dire (avec l’air concerné hein, je ne suis pas non plus SANS COEUR).

Tu penses que c’est grave ? Je n’ai jamais eu aussi mal de ma vie, il a gémi.

(#LOL)

(Y’en a qui mériteraient de faire un stage dans la peau d’une meuf qui a ses règles, BTW).

Honnêtement, si ça n’avait tenu qu’à moi je lui aurais filé deux dolipranes et on n’en parlait plus, mais ça c’est parce que depuis la dengue, la pneumonie, l’hépatite, la grippe A et la dysenterie (sorry, je dois oublier des choses), j’ai un seuil de tolérance à la douleur comparable à celui des fucking cosaques sibériens.

Du coup dans le doute j’ai préféré appeler SOS médecin sur les coups de 1h du mat’ (note pour plus tard : toujours attendre le dernier moment pour être certain de ruiner ses heures de sommeil et sa semaine de taf – BAM). SOS médecins s’est présenté sous la forme d’une blouse relativement sympa mais totalement incompétente qui a fini par lui administrer une piqûre et une ordonnance de remèdes plus ou moins adéquats.

Bref, on a encore déjoué un rendez-vous avec la mort.

12 réflexions sur “L’autre jour, Benjamin avait rendez-vous avec la mort

  1. Encore une crise de lapin dixit… Ou « juste » une occlusion intestinale. Ou juste une indigestion. Ou juste une crise d’hypocondrie masculine.
    (oui, je pourrais presque être médecin)(mais je préfère pas)
    PS: Mes condoléances pour ton sommeil, j’imagine que tu l’aimais bien?

    J'aime

  2. Et oui, j’ai encore rigolé comme une folle (pardon, Benjamin et toute ma compassion) mais c’est vrai que les hommes, au moindre bobo, ils se croient tout de suite à l’article de la mort…
    Il ne vous a pas larguée, Princesse ? (suite à votre question d’hier sur Face de bouc)
    Je vous espère en paix et libres de manger toutes les cochonneries inventées par le malin 😀

    J'aime

Répondre à Cyrile Isidalia Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s