Home

après cette histoire de fauteuil roulant ? (Parce que ma mère pas trop trop car elle ne m’aime plus).

Vous ne devinerez jamais ce qui s’est passé pour la bonne raison que j’ai encore fait péter les scores de l’absurde t’imagine toi tu te radines tranquille à Chicago pour rendre visite à ta BFF Dazu (oui encore elle) qui habite désormais en Amérique (une autre fois je vous raconterai comment c’est américain sa vie c’est un truc de ouf), qu’est-ce que tu fais ben normal tu fais du tourisme tu vas manger des frites tu vas prendre des tofs du lac Michigan (enfin le lac à côté mais walà je l’ai pas encore vu) et tu vas acheter des sweatshirts champion usa lol.

Moi non.

Parce que moi c’est désormais officiel i’m not the brightest bulb on the chandelier (une expression de l’Amérique) alors c’est quoi que je fais ben je me lève trop tôt après avoir grassement dormi trois heures et quart, et encore toute jet laggée j’allume le Google de Chicago et direct je cherche c’est où qu’il y a un cours de danse classique parce que je suis une connasse qui se prend pour Dorothée Gilbert la meuf des pubs Repetto.

Donc j’enfile mon ptit justaucorps mes ptits collants et ma grosse doudoune (il fait moins mille degrés environ) et j’y vais lalalalala. Là bas le prof il est trop sympa il est américain il te fait des compliments à l’américaine genre awsome very good yeah go on nice wow je te traduis gros ça veut dire tout ce que je fais est absolument magique j’ai pas l’habitude la vérité je pense que j’aurais pu faire une roulade arrière il m’aurait applaudi comme si j’avais tapé Nadia Comaneci aux JO de Montréal bref tu vois le délire, c’est pour expliquer comment  easy j’ai trop pris la confiance. Autant dire quand il a fait bon les girls maintenant on va faire des ptites arabesques relevées en déplacement arrière (comprendre ; un truc physiquement impossible) j’ai fait han mais ouais Jean Kevin j’étais trop trop chaude ! Ni une ni deux j’ai pris la position comme si j’avais dansé Coppélia toute ma vie alors que sérieusement déjà la macarena ça me challenge un truc de ouf, et je me suis lancée après Samantha la boss du cours (elle porte des jambières roses), j’ai pris un bon élan et là…

Et là CRAC.

Pas la crac crac hihihi trop mignon des biscottes du petit déjeuner chez Mamie hin, le vieux crac de quand ta mère elle brise les os d’une énorme dinde pour la fourrer avec des marrons.

Sauf que cette fois c’était moi la dinde, j’ai fait OMG OMG OMG boo hoo boo hoo (oui j’ai pleuré en américain directement je me suis dit ce serait plus simple pour la compréhension), j’ai maté mon pied il était tout tordu et tout bleu c’était trop le seum la preuve quand j’ai envoyé la photo à Nono (mon frère pas l’autre Nono) il m’a répondu meuf c’est quoi ce panini parce que mon pied il ressemblait à un panini et tavu gros quand ton pied il ressemble à un PANINI t’avoueras ça sent le sapin.

J’ai chialé j’ai appelé Dazu qui a fait mais c’est pas vrai what is wrong with you (réponse : beaucoup de choses), elle a pris la voiture de son travail et elle est venue me chercher.

Voilà, ça m’a pris moins de 24 heures pour pourrir mes vacances (demain je vous raconterai comment c’est les choses de santé en Amérique).

ça me fout bien le seum cette histoire

A+ les gros.

4 réflexions sur “Bon les gros, j’espère que vous vous êtes fait beaucoup de souci pour moi

Pour générer une pensée unique de l'Internet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s